FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 39€ !

Thym : Bienfaits et vertus

Le thym n’est plus une plante à présenter. Nous l’avions sûrement tous déjà utilisé en cuisine. En effet, il trouve sa place dans la gastronomie occidentale depuis de nombreux siècles, mais saviez-vous qu’il était aussi autrefois et même aujourd’hui utilisé en tant que plante médicinale ? Incontournable dès que cela touche l’immunité, il nous inonde discrètement de ses bienfaits au quotidien sans que nous le sachions parfois. D’où vient-il ? Quelles sont ses propriétés thérapeutiques ? À qui s’adresse son usage ? On répond !

Les origines du thym

bouquet_thym

Le thym pousse depuis des millions d’années à l’état sauvage dans le bassin méditerranéen. Plante très résistante, elle survit facilement dans les conditions qu’offrent les collines arides de la région. Dans l’Antiquité, il entrait dans la composition des produits d’embaumement des Égyptiens et des Étrusques durant le processus de momification. Du côté des Grecs, le thym parfumait les endroits religieux et les places publiques. La croyance voulait qu’il eût le pouvoir de chasser les mauvais esprits en invoquant les dieux pour purifier l’air. Les gladiateurs d’antan en consommaient pour augmenter leur courage et leur confiance en soi. Les riches rajoutaient le thym dans leurs plats pensant que c’était une source de courage. Certains en avaient fait un usage cosmétique et en parfumaient leurs bains.

Durant le Moyen-âge, il symbolisait toujours le courage. Les femmes de chevaliers en brodaient sur les écharpes de leurs maris pour rappeler leur bravoure. Les navires marchands en mettaient dans les cales des bateaux pour protéger les marchandises contre les rongeurs, les insectes et tout autre agent pouvant altérer leur conservation. Aujourd’hui, on utilise fréquemment le thym comme condiment. Il trouve sa place bien mieux en gastronomie qu’en phytothérapie. Et pourtant, ses nombreux bienfaits devraient être plus mis en avant.

Il existe plus de 300 espèces différentes de thym. Toutefois, le plus répandu reste le Thymus Vulgaris ou thym commun. Ce dernier comprend 7 chémotypes qui possèdent chacun ses propres vertus.

Les bienfaits du thym

Un traitement parfait pour les troubles respiratoires

On reconnaît depuis des siècles les vertus antiseptiques du thym. Sa richesse en phénols lui permet aussi d’être un excellent antibiotique et antibactérien. Il s’avère très efficace contre de nombreux virus, comme celle de la grippe. Le thym prévient contre le développement de certains champignons et de quelques bactéries dans le corps. On compare souvent ses propriétés avec celles de la cannelle et de l’origan qui sont aussi parfaitement adaptés pour traiter les problèmes de toux. Une tisane à base de thym serait tout indiquée pour soigner les maladies hivernales.

Plusieurs études montrent son efficacité pour traiter les troubles respiratoires, dont la bronchite, la toux chronique… Une étude ouverte menée en 1997 qu’un sirop à base de thym et de racines de primevère est tout aussi efficace que l’Ambroxol pour combattre la bronchite. Tous fluidifient de manière optimale les sécrétions bronchiques. D’autres tests sur des sirops contenant des extraits de thym ont aussi révélé leurs efficacités contre la toux.

Pour un bien-être dentaire

Il s’agit d’un des bienfaits les plus intéressants du thym. Grâce à l’un de ces principes actifs, le thymol, la plante apporte à l’organisme des armes pour combattre les caries dentaires. Des recherches de 1999 ont démontré cette capacité bénéfique de la plante sur l’émail dentaire. Par ailleurs, elle inhiberait la prolifération de certaines bactéries évoluant principalement dans la bouche, à l’instar du Porphyromonas gingivalis. C’est la raison pour laquelle il figure parmi les composants des bains de bouche sur le marché. Il est idéal pour éviter les plaques dentaires.

blessure_natureAZ

Contre les inflammations cutanées

On utilise le thym depuis toujours pour soigner les blessures, que ce soit sur les champs de bataille ou à la maison. Cette herbe aromatique était aussi prescrit pour soigner certaines affections légères de la peau. Des études démontrent parfaitement ses propriétés antiseptiques et antifongiques. Le thym freine la production de prostaglandines et améliore ainsi ses vertus anti-inflammatoires. Concrètement, il soulage la douleur et diminue le gonflement de la blessure.

Parfait pour les personnes anxieuses

Le thym contient du carvacrol qui est un phénol aux multiples vertus, notamment la capacité de soulager les douleurs musculaires. Il peut également calmer l’état d’anxiété. Les propriétés anxiolytiques de cette substance ont récemment été démonrées par des études menées sur des animaux en laboratoire. Concrètement, le carvacrol stimule les récepteurs GABA à inhiber le système nerveux. Ces récepteurs calment l’état d’anxiété.

D’autres applications intéressantes

Le thym booste le système immunitaire. Il nettoie l’organisme en profondeur. Auparavant, on donnait le thym aux personnes souffrant de problèmes gastriques et intestinaux. Il soigne ainsi les diarrhées infectieuses et limite les symptômes dus à l’intoxication alimentaire.

Composition et posologie du thym

La phytothérapie n’utilise principalement que les feuilles de thym séchées. Sous cette forme, la plante conserve quand même tout son potentiel énergétique. On retrouve dans sa composition une forte teneur en vitamine K, du calcium, du manganèse, du fer ainsi que d’autres minéraux. Le thym ne contient qu’une quantité infime de vitamine en tout genre. Il embarque du phosphore, du cuivre, du sélénium ainsi que des fibres.

thym_citron_natureAZ

Les différentes variétés de thym permettent d’obtenir de l’huile essentielle aux diverses vertus thérapeutiques. Elles varient selon plusieurs paramètres : l’espèce de thym, le lieu de culture, etc. Par ailleurs, les principes actifs responsables des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes du thym sont les flavonoïdes et les acides-phénols.

Il se consomme en tisane la plupart du temps. Il suffit d’infuser 10 g de thym frais dans un litre d’eau. On peut également choisir de diluer trois gouttes d’huile essentielle dans une tasse d’eau bouillante. Pour améliorer le goût et les effets de la tisane, il est conseillé de rajouter du miel ou du citron. Dans le cas d’une tisane à base de thym séché, notez qu’il en faudra en moyenne 8 cuillères à café pour un litre d’eau. 3 tasses à boire par jour.

Contre-indications et effets secondaires

Il n’existe aucune contre-indication quant à la consommation du thym. C’est une plante que l’on peut utiliser au quotidien sous forme de tisane. Cependant, l’huile essentielle de thym se révèle toxique à haute dose, voilà pourquoi il est indiqué de n’en consommer que cinq gouttes par jour. Sauf avis médical, cette huile ne doit pas être utilisée durant la grossesse et l’allaitement, ni sur un enfant.

Association avec d’autres plantes médicinales

Le thym donne de meilleurs résultats contre la toux lorsqu’il est couplé avec de la propolis, de l’echinacea. Il renforce mieux le système immunitaire avec du curcuma, du gingembre et du ginseng.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *