FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 39€ !
Muira Puama bois bandé bienfaits

Muira Puama

Ptychopetalum olacoides

Fiche de synthèse :

  • Muira puama, bois bandé
  • Ptychopetalum olacoides
  • Oléacées
  • Brésil
  • Racines, écorces, tiges
  • Stimulant sexuel, aphrodisiaque naturel, il est utilisé contre l'impuissance et le manque de désir sexuel. Tonique, il combat la fatigue générale, l'asthénie. Il est employé en Amérique du Sud pour traiter les problèmes neuromusculaires, pour assouplir les articulations.

Les origines du Muira Puama

Originaire du Brésil, le Muira Puama est une plante aux multiples vertus médicinales. Longtemps utilisé par les Amazoniens, ses bienfaits ont pu traverser les siècles jusqu’à aujourd’hui où on l’emploie encore plus dans la médecine moderne. Remède contre l’impuissance, tonifiant, antistress… le Muira Puama offre une palette thérapeutique très large.

Le Muira Puama est un arbre de 15 mètres de haut que l’on retrouve surtout au Brésil, notamment dans la forêt amazonienne. Il possède un tronc gris et des feuilles marron très foncé. Cette plante offre des fleurs de couleur blanche et elle se reconnaît surtout par ses fruits orange qui tirent légèrement vers le jaune. Muira Puama se traduit littéralement « bois de la puissance sexuelle », très révélateur en ce qui concerne ses qualités.

Depuis des siècles, le Muira Puama a été utilisé par les Amazoniens pour soigner divers troubles, notamment l’impuissance. Il n’arrive en Europe que vers 1930. La plante connaît en quelques années beaucoup d’engouement, si bien qu’il intègre la pharmacopée du Royaume-Uni. D’ailleurs, elle y figure encore aujourd’hui en tant que traitement contre la dysenterie et les dysfonctionnements érectiles.

Le Muira Puama profite de la notoriété du viagra pour séduire aussi le monde pharmaceutique et celui des profanes. De nombreuses compagnies font son éloge et le commercialisent à grande échelle.

Le Muira Puama est aussi appelé “bois bandé“, mais cela est à distinguer du bois bandé que l’on connait dans les îles Caraïbes qui est une espèce différente provenant de l’arbre Richeria grandis.