FRAIS DE PORT OFFERTS À PARTIR DE 39€ !
chardon marie

Chardon-Marie

Silybum marianum

Fiche de synthèse :

  • Chardon Marie, Artichaut sauvage
  • Silybum marianum
  • Asteraceae
  • Bassin méditerranéen, Russie du Sud, Asie Mineure
  • feuilles, tiges, fruits
  • Protégerait le foie, aiderait à lutter contre le diabète, retarderait le déclin cognitif, stimulerait la production de lait maternel...

Présentation et Origine du chardon-Marie ou Artichaut sauvage

L’artichaut sauvage ou chardon-marie quant à lui n’est pas consommé en tant que légume comme l’artichaut globe. Il s’agit d’une une plante bisannuelle à racine pivotante forte, longue, épaisse, fibreuse, dont la tige, de 1 m et plus est cylindrique. Il est doté de très grandes feuilles tachées de blanc le long des nervures, bordées d’épines dures et pointues. Ses fleurs sont groupées en de très gros capitules arrondis placés à l’extrémité de la tige.

On le trouve en Europe du Sud, en Russie du Sud, en Asie Mineure, en Afrique du Nord, en Amérique du Nord et en Australie, jusqu’à une altitude de 700 m.

Le chardon-marie contient plusieurs constituants actifs notamment la silymarine et la silybine qui ont pour effet de diminuer l’action des substances hépatotoxiques et d’augmenter la capacité de régénération hépatique. Le chardon-marie serait utile pour aider à traiter l’hépatite et la cirrhose.Il pourrait aussi s’avérer efficace en complément de traitements lourds comme la chimiothérapie ou la trithérapie. Antioxydant, il capte les radicaux libres et métabolise le cholestérol hépatique. Enfin ses fruits auraient la capacité de réguler la tension.